l'alimentation de votre shar-peï

19-Feb-2018

L'alimentation de votre  Shar-pei


 

Généralités : tout être vivant a besoin de s'alimenter et c'est au propriétaire du chien qu'incombe la responsabilité de lui fournir une alimentation parfaitement équilibrée ! 
Chaque jour, le chien doit consommer une cinquantaine de nutriments qui lui sont indispensables, chacun ayant un rôle particulier.

Le principal de ces éléments est l'eau, la perte de seulement 10% de l'eau de constitution corporelle peut entraîner la mort.

 

Besoin en eau  : 60 ml par kg de poids, avec des variations en fonction de certains états (gestation, lactation, effort...) 


Ensuite vous devez apportez les éléments suivants à votre animal :

  • Les protéines : c'est l'élément "bâtisseur"  elles entretiennent et permettent le développement des muscles. Les protéines sont notamment très importantes pour les chiots qui sont en pleine croissance ainsi que pour les chiens sportifs car leurs muscles sont très sollicités.

  • Les matières grasses : qui sont en quelque sorte le carburant, elles permettent un apport énergétique indispensable. Attention seulement car en trop grande quantité, les matières grasses se stockent. Elles sont importantes notamment pour la reproduction et la qualité du pelage et apportent également une appétence au produit.

  • Les glucides : le glucose est une source d'énergie indispensable à certains organes (cerveau...). Contrairement à l'homme, le chien peut maintenir sa glycémie (taux de sucre dans le sang), sans aucun apport glucidique ! Ce sont les protéines qui vont jouer le rôle de synthétiseurs... donc pas de risque de malaise hypoglycémique chez le chien ! Les fibres alimentaires provenant des éléments glucidiques non digérés sont importantes pour le transit et au niveau de la flore bactérienne du gros intestin. C'est la raison pour laquelle un changement brusque d'alimentation peut provoquer des "désordres" intestinaux.

  • Les minéraux : Ils sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme mais leur apport varie selon la taille et l’âge de votre chien. Un chiot aura davantage besoin de calcium qu’un chien âgé par exemple (constitution des os et des dents). De même pour une femelle allaitante également. Quant au phosphore, il est important pour le développement du cerveau et il permet surtout à l’organisme de capter le calcium.

  • Les vitamines : le corps ne produit pas de vitamines et c’est pourtant vital. Il est donc important de proposer à son chien une alimentation à base de vitamine. Notez bien que le fait de cuire la viande change la teneur en vitamine.

  • Les céréales : Le chien n’a pas besoin d’apport en céréales, leur seul avantage étant que cela permet au chien d’être « calé ».

  • Hydrate de carbone (= fibre) : cela facilite la digestion, c’est une source d’énergie et cela favorise un bon transit intestinal.

A partir de ces généralités, on peut dresser un plan d'alimentation rationnelle du chien :

 

Apporter de l'eau en quantité suffisante et la renouveler régulièrement dans le cas de distributeurs automatiques

 

Toute modification alimentaire doit se faire progressivement pour laisser le temps à sa flore intestinale de se reconstituer

 

Donner les repas toujours à la même heure, au même endroit, dans la même gamelle

 

Concernant les besoins nutritionnels de votre chien, ils varient bien entendu selon l’âge, la taille, la race ainsi que l’activité physique de votre chien. Vous imaginez bien qu’un Chihuahua vivant en appartement et un Husky tirant un traîneau toute la journée n’auront  pas les mêmes besoins nutritionnels.

 

Ne pas donner entre les repas, friandises non adaptées (chocolat, sucres, gâteaux...) sont à proscrire

 

Ne pas oublier que l'hygiène est aussi importante que chez l'homme : aliments conservés au sec ou au frais, gamelles nettoyées...

 

 

 

Aujourd’hui, en tant que propriétaire de chien, vous avez le choix entre différents types d’alimentation pour votre chien .

 On entend de plus en plus parler du BARF, de la ration  ménagère ou, plus communément, des croquettes. Et lorsque l’on adopte un chiot, il est compliqué de savoir quelle alimentation est la plus adaptée face à ces nombreuses possibilités.

Tout d’abord, et avant toute chose, vous devez vous renseigner auprès de la personne qui vous a vendu  votre chien ou votre chiot, des habitudes alimentaires de ce dernier. En effet, ce sera nécessaire, notamment si vous souhaitez changer de type d’alimentation, car il vous faudra procéder à une transition.

 

Voyons ensemble les principaux types d’alimentation :

  • Le BARF : Biologically Appropriate Raw Food ou Nourriture à base de viande crue

Le BARF est une alimentation naturelle, mise au point par Ian Billinghurst, un vétérinaire australien. C’est une alimentation à base de viande crue, le but étant de se rapprocher un maximum de l’alimentation des ancêtres de nos amis canidés à l’état sauvage. Malgré tout, il est important d’ajouter des compléments comme des huiles végétales, des fruits, des légumes ou encore de la levure de bière.

Si vous optez pour une alimentation naturelle, proposez à votre chien des viandes plutôt blanches comme le poulet ou la dinde qui sont plus digestes, la viande de porc ou la viande bovine étant des viandes trop grasses.

Bien entendu, la viande doit être crue, sinon cela modifie les enzymes qui permettent une bonne digestion. De plus, la cuisson réduit l’apport en vitamines.

 

 

  • La ration ménagère :  Une ration maison doit comporter tous les jours 5 composants en quantité raisonnée selon les caractéristiques individuelles du chien :

     

    1- de la viande en quantité suffisante, pour amener des protéines (les chiens sont des carnivores) ;

    2- de l'huile végétale de colza ou huile de soja, crue

    3- des légumes verts cuits

    4- un peu de riz ou de pâtes, qu'il faut cuire longtemps, ou du riz soufflé à mélanger avec de l'eau chaude

    5- un complément minéral vitaminé car les autres ingrédients ne contiennent quasiment pas de calcium et peu de vitamines et oligo-éléments.

    Si le complément minéral et vitaminé n'est pas consommé, il manque une grande majorité des minéraux, vitamines et oligo-éléments qui représentent qualitativement 40 à 50% des nutriments essentiels. Car ces micronutriments, nécessaires à la bonne santé en toute petite quantité sont bien indispensables à la vie (le mot vitamine vient du fait que c'est une amine indispensable à la vie) 

 

  • Les croquettes / boîtes :

Le choix de la croquette ; il nous paraît indispensable de proposer à nos chiens des croquettes de la meilleure qualité possible. Par chance, de plus en plus de marques proposent aux propriétaires de chiens des croquettes de bonne qualité

 

Mais comment choisir une bonne marque de croquettes ? Et bien tout d’abord, ne vous fiez pas à la popularité de la marque, cela n’est absolument pas un gage de qualité, malheureusement. Nous ne citerons bien entendu aucune marque dans cet article, mais dites vous bien que les premières marques de croquettes qui vous viennent à l’esprit ne sont, en général, pas les meilleures à proposer à votre chien. Ne faites d’ailleurs pas l’erreur de choisir une marque car la race de votre chien est en photo sur le paquet, cela ne suffit pas, bien entendu !

Une petite astuce pour être sûr de choisir des croquettes de qualité en magasin, sur le paquet, vous devez voir inscrit en premier dans la composition : « viande » et non « sous produit animal », « farine animale » ou « céréales » par exemples.

Enfin, faites attention de ne pas nourrir votre chien exclusivement avec des boîtes car elles ont une forte teneur en eau. Souvent, les boites sont constituées à 80% d’humidité.

Evitez également les croquettes à base de blé ou de gluten qui sont difficiles à digérer pour les chiens, préférez des céréales anciennes comme le riz, l’épeautre ou le quinoa.

Vous pouvez observer de manière très simple si votre chien a les apports nutritionnels nécessaires à travers ses selles et son pelage.


il existe de nombreux aliments que nous autres humains consommons couramment mais qui s’avèrent très toxiques pour nos chiens. Il faut donc les proscrire de leurs gamelles

Les aliments toxiques pour le chien

  1. Le chocolat avec la théobromine qu’il contient est mortelle pour le chien, même à petites doses

  2. L’oignon (qui peut provoquer une anémie) et l’ail

  3. Le raisin. 

  4. La pâte à pain crue

  5. L’alcool

  6. L’avocat

  7. Les champignons vénéneux.

  8. La pomme de terre crue

  9. Les chewing-gums contenant du xylitol

  10. Les noix de Macadamia

  11. Les boissons contenant de la caféine

  12. Le sel



 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Article à l'affiche

L'importance de faire tester nos shar-peï (par le Dr TINTLE)

April 16, 2018

1/2
Please reload

Articles Récents

February 20, 2018

February 16, 2018

January 17, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2018 Shar Pei Club de France

design Web Media Anjou

  • w-facebook